compte bancaire-pro-medecin

Le compte bancaire professionnel pour les médecins

Le compte bancaire professionnel pour les médecins

 

En tant que médecin libéral, vous êtes également un responsable d’entreprise. Parmi les démarches entrepreneuriales à accomplir pour vous installer dans votre cabinet, l’ouverture d’un 2nd compte bancaire est conseillée et il peut être même obligatoire d’ouvrir un compte professionnel.  Ce compte professionnel ou compte bancaire consacré à votre activité médicale sera utile à votre comptabilité.

 

Compte professionnel ou 2nd compte dit professionnel ?

C’est une obligation administrative que votre comptable peut vous détailler : les sociétés à capital social doivent disposer d’un compte courant professionnel pour déposer leur capital social et pouvoir procéder à leur immatriculation. Donc, si vous voulez exercer la médecine en société, vous devez ouvrir un compte bancaire professionnel. Auprès des banques, ce type de compte entraîne souvent des frais plus élevés que les comptes habituels. Veillez donc à comparer les tarifs.

Si vous exercez en individuel, le compte bancaire professionnel n’est pas obligatoire. Cependant, il est préconisé aux médecins libéraux d’ouvrir un 2nd compte qui sera dédié à l’activité de leur cabinet.

 

Les avantages d’un compte « pro » pour le médecin libéral

Même si le compte professionnel (au sens strict et bancaire du terme) n’est pas obligatoire pour votre activité libérale, il est vraiment conseillé d’avoir un 2nd compte bancaire, professionnel ou assimilé, exclusivement consacré à votre activité. Les cabinets d’expertise comptable le recommandent à plusieurs titres :

  • Vous séparez vos opérations professionnelles de médecin de celles réalisées en tant que particulier ; vous évitez ainsi les confusions fiscales et comptables ;
  • Ce compte spécifique facilite la tenue de votre comptabilité, par vous-même ou par un comptable qui aura ainsi accès aux seules données bancaires qui l’intéresse ;
  • Vous vérifiez simplement l’état de votre trésorerie et l’argent disponible pour vos dépenses professionnelles ;
  • Vous pouvez souscrire à des services professionnels, établir des règlements mensuels (charges, impôts, cotisations, adhésion…) à partir du compte « pro ».
  • Vous pouvez en permanence consulter des documents bancaires afin de gérer votre budget, suivre vos entrées et sorties d’argent sans les mêler aux mouvements d’argent perso.

 

Bien utiliser son compte d’activité médicale

Il est possible que votre banque vous suggère d’ouvrir un compte bancaire professionnel, même si votre statut de médecin libéral ne le rend pas obligatoire. Gardez en tête qu’un médecin en individuel peut simplement ouvrir un autre compte (dans sa banque ou dans un autre établissement), avec chéquier et carte bleue, qui sera assimilé à un compte « professionnel ».  C’est ce compte qui recevra les honoraires versées par la patientèle. Il servira à régler les frais professionnels du médecin et à établir sa rémunération. Les relevés bancaires, permettant la tenue de votre comptabilité, sont à garder et à transmettre, si tel est le cas, à votre cabinet comptable.

A retenir : Les experts-comptables et spécialistes de gestion recommandent de laisser la moitié (au minimum) de vos recettes sur le compte « professionnel ». Vous serez ainsi tranquille pour régulariser vos charges sociales ou faire face à des dépenses imprévues. L’autre moitié peut être utilisée à titre personnel et/ou être investie, épargnée…

A vous de vous montrer prévoyant ! Pour optimiser la gestion de votre trésorerie et de votre budget, vous pouvez être conseillé par un expert-comptable spécialisé dans les professions de santé.