Dans l’intérêt des médecins : l’AGA ou le Visa fiscal

Vous êtes médecin, généraliste ou spécialiste et, au régime réel, vous déclarez vos revenus via une 2035. Dans ce cadre, l’administration opère une majoration de 25% sur vos revenus. Pour l’éviter, vous pouvez adhérer à une Association de Gestion Agréée ou au visa fiscal.  Une solution simple et efficace pour optimiser vos revenus en libéral !

A chaque médecin de choisir entre l’AGA ou le Visa fiscal

Les médecins en libéral disposent de 2 options pour éviter la sur-majoration de leurs revenus :

  • Adhérer à une Association de Gestion Agrée pour bénéficier de la non-majoration de 25%.
  • Choisir le visa fiscal proposé par un cabinet d’expertise comptable agréé, qui assure également le suivi et la tenue de l’ensemble de votre comptabilité…

Si vous voulez vous occuper vous-même de votre comptabilité, vous opterez pour l’AGA. Si vous voulez gagner du temps et simplifier votre gestion comptable tout en optimisant votre fiscalité, vous retiendrez un cabinet d’expertise comptable. Avec des comptables spécialisés dans les professions de santé, vous exercerez votre activité médicale en vous libérant de nombreuses démarches et contraintes.

Quand et comment adhérer

Il n’y a pas d’obligation mais mieux vaut adhérer à une AGA ou cotiser au Visa fiscal proposé par un cabinet comptable pour bénéficier de la non-majoration de 25%. L’adhésion doit être réalisée par le médecin :

Au cours des 5 premiers mois d’activité lors d’une installation en libéral.

Avant le 31 mai de l’année en cours, s’il s’agit d’une 1ère adhésion.

Avant le 31 décembre de l’année précédente, si une adhésion a déjà été faite auprès d’une AGA ou s’il s’agit du passage d’une Association de Gestion au Visa Fiscal.

Selon son choix, le médecin doit signer un formulaire ou une lettre de mission et régler sa cotisation à l’association ou des honoraires au cabinet comptable.

Les tarifs d’une AGA comme ceux d’un cabinet peuvent varier et doivent donc être étudiés. On peut retenir que des cabinets comptables comme Compta Santé proposent des tarifs spécifiques aux professionnels de santé qui s’installent. Des cabinets prennent également en charge toutes les démarches de transfert, lors du passage d’une AGA au Visa Fiscal.

A noter : Vous êtes médecin conventionné secteur 1 remplaçant, l’adhésion au Visa fiscal l’année de votre installation vous empêche de disposer du forfait 3%. Dans cette situation, il est conseillé d’attendre l’année suivant pour disposer du Visa Fiscal.

Pour mieux passer l’Examen Périodique de Sincérité

L’EPS (Examen Périodique de Sincérité) vise à contrôler les pièces justificatives des professionnels libéraux et leurs déclarations fiscales. Cette vérification se déroule plus sereinement pour les médecins ayant choisi le Visa Fiscal car leur cabinet comptable a réuni et maîtrise tous les éléments nécessaires. Pas d’allers-retours à gérer, pas de recherche à faire dans les papiers !

A ne pas oublier par les médecins en libéral

  • Vos revenus subiront une majoration de 25% sur votre déclaration si vous n’avez pas l’AGA ni de Visa Fiscal
  • Auprès d’une Association de Gestion ou d’un cabinet comptable agréé, votre adhésion doit se faire au cours des 5 premiers mois de l’activité libérale pour profiter d’une non-majoration
  • Un cabinet comptable, spécialiste des professions de santé, connaît vos problématiques et peut vous apporter des solutions fiscales et de gestion avantageuses.